COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF POUR LE KARABAKH AUTODETERMINÉ – Armenian Renaissance  

COMMUNIQUÉ DU COLLECTIF POUR LE KARABAKH AUTODETERMINÉ

La résolution du Bundestag portant sur la reconnaissance du génocide des Arméniens

Le 2 juin prochain, à Berlin, le Bundestag, réuni en session plénière, s’apprête à voter une résolution reconnaissant le génocide des Arméniens perpétré par l’Empire ottoman et celui d’autres minorités chrétiennes (Assyriens, Araméens, Grecs pontiques). La résolution reconnaît également la part de responsabilité de l’Allemagne – principal allié militaire de cet empire en 1915 – dans ces crimes. La résolution est le fruit d’un large consensus, puisqu’elle est présentée à la fois par les partis membres de la coalition au pouvoir à Berlin – conservateurs de la CDU-CSU et sociaux-démocrates SPD – et le groupe d’opposition des Verts.

Le Collectif salue les promoteurs de cette résolution pour avoir obtenu ce consensus.

Le Collectif salue les principaux promoteurs de la résolution qui sont des Allemands d’origine turque comme le député Vert Cem Özdemir et le cinéaste Fatih Akin, pour leur courage et leur vision de l’avenir, pour être les porte-voix de cette autre Turquie, celle des Justes, celle qui milite pour la vérité et que le président Erdogan baillonne, enferme et menace de mort.

Le Collectif salue l’ensemble des promoteurs allemands de la résolution pour avoir en mémoire le meilleur de l’Allemagne, celle de la reconnaissance des pages sombres de son histoire durant la seconde guerre mondiale, celle de cette voie difficile qu’elle a tracée et à partir de laquelle elle s’est reconstruite, disant que c’est le seul chemin et qu’il n’y a pas d’autre voie. Et allant plus loin encore sur ce chemin, il les salue pour avoir exprimé la nécessité de reconnaître la part de responsabilité de l’Allemagne en tant que principal allié de l’Empire ottoman durant la première guerre mondiale.

Pour le Collectif, ce vote est bien d’une importance capitale.

Elle l’est pour les Arméniens, dans leur combat centenaire pour la vérité, la justice, les réparations. Elle l’est pour l’Arménie enclavée, qui subit le blocus turco-azéri. Elle l’est pour le Karabakh. Le lien entre la guerre au Karabakh, qui a repris au mois avril de cette année, et le tandem génocidaire Turquie-Azerbaïdjan est avéré. Les « perspectives » haineuses de ce tandem résonnent comme la suite génocidaire au Karabakh de la non reconnaissance de ce qui s’est produit en 1915, de l’absence de réparations, avec à nouveau pertes humaines et pertes de territoires arméniens. Les Kurdes, quant à eux, ressentent les tueries qu’ils subissent en ce moment comme une réplique de ce qui est arrivé aux Arméniens en 1915. Et la terrible absence de justice et de réparations n’est pas sans lien avec l’embrasement au Proche-Orient. On le sait, un génocide non reconnu ne s’éteint jamais, lorsque justice n’est pas rendue les bourreaux poursuivent leurs destructions.

Et d’une manière plus large, la reconnaissance du génocide des Arméniens est un vecteur de paix dans le monde.

L’Allemagne est un pays leader en Europe, dans une Europe dite des valeurs. Cette Europe se sent fragilisée, voire menacée, à l’intérieur comme à l’extérieur de ses frontières, par tous ceux qui combattent les valeurs sur lesquelles elle s’est fondée : courants populistes, islamisme, etc. L’Europe ne doit pas être sur la défensive concernant ces valeurs. Il est urgent qu’elle déploie des discours de paix, sur un mode nouveau, étayés sur des actes qui ne négligent pas la profondeur historique. L’Allemagne est bien placée pour mener ce combat. Elle a beaucoup avancé et avec courage, elle connaît le chemin. C’est le moment de contrer les discours belliqueux et les actes destructeurs en déployant des discours de paix audibles qui donnent à espérer un avenir pour l’humanité.

Ce vote concerne non seulement les descendants des victimes d’un génocide, mais bien au-delà, la paix dont le monde a tant besoin en ce moment précis de son histoire. Le 2 juin, telle est la responsabilité du Bundestag.

Renaissance Armenienne – FRANCE – SECTION PARIS

Paris, le 28 mai 2016

Los Angeles Chapter

Leave a Comment

Սոցիալական Ցանցերում

Ֆեյսբուք

Մոտակա Միջոցառումները

No results found.